Educateur – Comportementaliste canin

Qui suis-je ?

Dès ma plus tendre enfance, j’ai grandi avec des chiens. Des géants (Terre-Neuve, Leonberg, Berger d’Anatolie), mais aussi une petite croisée berger des Pyrénées qui fut ma compagne de jeux. 

Puis j’ai grandi, j’ai quitté la maison et très vite le manque d’un chien au quotidien s’est fait ressentir. 

Comme je n’y connaissais rien, j’ai adopté un chien dans un élevage proche de chez moi sans me renseigner sur l’éleveur ou sur la race, ses besoins et ses prédispositions. C’est comme cela que Lemon, Berger Belge Tervueren est entré dans ma vie. Etant inexpérimentée, je me suis rendue au club canin. Par chance, ils avaient une approche respectueuse et bienveillante envers les chiens. Ne connaissant que le « tradi », j’y ai découvert l’éducation positive et ai réussi à forger une superbe relation avec « mon petit schtroumpf ». C’est lui qui m’a donné envie de me former davantage, de devenir comportementaliste, afin de pouvoir aider des personnes, perdues au milieu de tout ce que l’on peut entendre, à avoir une meilleure relation avec leur chien et toujours avec beaucoup de bienveillance. 

Dans ce cadre, j’ai fait la connaissance de plusieurs personnes, dont Amandine de Kamik, qui m’ont guidée dans mes choix en me parlant de la formation de Cynopsy. Je me suis renseignée et j’ai rapidement sauté le pas pour me lancer dans cette merveilleuse aventure. Une école qui a les valeurs que je voulais défendre et transmettre. Un apprentissage qui nous pousse toujours à réfléchir davantage, à trouver des solutions uniques et adaptées à chaque système humains-chiens et toujours dans le respect et la bienveillance. 

Durant cette formation, un deuxième chien est venu agrandir notre famille, Kaya malamute d’Alaska. Mais cette fois, ce fut une adoption réfléchie tant au niveau du timing que du choix de la race et de l’élevage.  

En conclusion, vous l’avez bien compris, j’ai fait des erreurs, nous en commettons tous, le plus important est de réussir à apprendre de ces dernières, de ne rien considérer comme acquis, de toujours chercher à se remettre en question. Les chiens nous pardonnent tout. 

N’ayez pas peur de vous tromper et de demander de l’aide pour vous aiguiller dans la bonne direction.